AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Emma Morley → feat. Anne Hathaway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Emma Morley → feat. Anne Hathaway    Mer 3 Oct - 19:59


EMMA MORLEY


des petits trucs de ta vie.

”Sometimes the things you want the most don’t happen and what you least expect happens. I don’t know - you meet thousands of people and none of them really touch you. And then you meet one person and your life is changed forever.”



raconte moi ton histoire.


CHARISMATIQUE * SÉRIEUSE *  FRAGILE * SECRÈTE

Emma est une jolie brunette qui attire bien des regards et des commentaires élogieux sur son passage. Pourtant elle ne se voit pas du tout ainsi et tente le plus possible de cacher ses formes féminines pour ne pas attirer les regards sur elle. Ce n’est pas qu’elle ne se trouve pas jolie bien au contraire, mais elle ne veut pas se servir de son corps et de son image pour se faire remarquer et encore moins pour attirer les hommes.

Emma est végétarienne et ne boit pas. Bref, on la croirait presque parfaite et pourtant.  

À cause de certains évènements, Emma cache sa féminité sous des vêtements ample et peu féminin.

Emma sait ce qu’elle veut et prend les moyens pour l’obtenir. Étudiante modèle elle a terminée première de sa promotion en littérature. Depuis deux ans, elle est propriétaire de sa propre petite librairie à Brunswick en Géorgie.

Secrète elle a très peu d’amis et encore moins de petits amis. Certains pourraient même croire qu’elle a peur des hommes. Pourtant son meilleur ami est un gars et avec lui elle peut parler de tout.  

***

Que dire sur moi? Je suis de celle qui passe inaperçue. L’expression « The Girl Next Door » est traduisible par « la fille d’à côté » ou « une fille comme les autres » me définit très bien puisque je n’ai rien en commun avec les autres filles de mon âge. Je ne corresponds à aucun stéréotype ni aucun modèle. Je suis tout simplement moi et cela me convient parfaitement. Il me serait très facile de vous dire un paquet de trucs sur moi et ma famille si je tenais à vous impressionner, mais je me moque bien de ce que les autres pensent de moi.

Je suis née le 14 mars 1983 à l’hôpital général d’Atlanta en Géorgie. Mes parents sont Rosemary et Peter Morley. Ils sont tous les deux issus de vieilles familles bourgeoises d’Atlanta. Plus jeunes, ils ont tous les deux fréquenté les meilleures écoles et universités du pays. Après s’être fréquentés pendant quelques mois, ils se sont finalement mariés alors qu’ils avaient tous les deux 22 ans. Un parcourt typiquement classique et pour le moins ennuyant, non? De père en fils, les Morley dirigent une importante chaîne de magasins à rayon que l’on retrouve dans toutes les villes du pays. À ma naissance, mes parents s’attendaient à un garçon et furent bien déçus de voir que je n’étais en fait qu’une fille. Dès mon plus jeune âge, ma vie a été éprouvée par la maladie. Petite je passais le plus clair de mon temps au lit parce que mon système immunitaire était plus bas que la moyenne. Pendant de nombreuses années, on a craint que j’eus la leucémie. Finalement, à l’âge de 20 ans ont ma diagnostiquée une insuffisance rénale. Depuis je dois me rendre trois fois par semaine à l’hôpital pour suivre mon traitement de dialyse et prendre toute une série de médicaments. Cette maladie m’a apportée tout au tas d’ennuis et mis fin à mes espoirs de devenir professeur de littérature dans une grande université.

Ma maladie me rendant encore plus fragile je dois limiter mes efforts. Grâce à l’aide de mes parents et mes économies, j’ai réussi à ouvrir ma petite librairie dans une petite ville près de la mer. Cette vie calme est parfaite pour moi. Je vis seule avec mon chien et je partage mon temps entre mon commerce et mes soirées cinéma avec mon meilleur ami Dexter. Si je n’ai toujours pas de petit ami ou de conjoint, c’est que ne veux pas devenir un boulet pour personne. Et ce encore plus depuis…



On n'échappe pas à son destin...

Cher Journal,

3 mois déjà et pourtant c’est comme si c’était hier.

Quand tout est silence autour de moi, j’entends sa voix dans ma tête. Je peux facilement me rappeler ses coups sur ma peau et son odeur, alors je n’ai qu’une envie, c’est de pouvoir tout effacer. Je sais que je n’ai qu’à fermer les yeux et tout recommence…

C’était le 8 juillet. Je me souviens que ce soir là, il faisait particulièrement chaud. Il était pratiquement 23 h et je ne trouvais pas le sommeil. Je me souviens que j’avais décidé d’aller faire une marche pour me détendre. Je marchais tranquillement sur la plage. J’avais eu une semaine assez difficile et j’avais sérieusement besoin de me détendre. L’air salin chatouillait mes narines et je pris une profonde respiration. Je fermai les yeux un instant pour apprécier ce moment lorsque soudain lorsque j’ouvris les yeux je vis un homme qui m’observait à quelques pas de moi. Depuis quand, m’observait-il ainsi? Je n’ai pas eu le temps de trouver la réponse que déjà, il se rapprochait et m’attrapa par la taille pour me jeter sur le sable.  

J’ai voulu protester. Tentez de me défendre, mais il était beaucoup plus grand et fort que moi. J’ai voulu crier, mais il a sorti un énorme couteau et me menace d’en user si je criais ou appelait au secours. Effrayée, je me souviens que j’ai tenté en vain de le supplier, mais il ne m’écoutait pas. Il était déjà en train de déchirer mes vêtements avec sa main libre. J’ai bien sûr tenté de me dégager, mais je ne faisais pas le poids contre lui. J’ai tenté de hurler, mais les mots sont restés coincés dans ma gorge.

Il a alors commencé à me caresser la poitrine avec ses mains tout en me frappant à plusieurs reprises dans le ventre et au visage, j'ai finalement réussie a criée pour qu’il me laisse partir et qu'il arrête, mais il a continué. Il a prononcé des mots que jamais, je ne pourrai oublier : « Toi et moi ma jolie on va s’amuser cette nuit! Tout ce que j’ai de meilleur je vais te le donné et je vais te faire découvrir ce que j'aime : la violence et le sexe. Personne ne t'aimera jamais comme je vais t’aimer et personne ne le fera, plus puisque tu seras à moi pour l’éternité…»

Ensuite, il a continué ses manœuvres pour me déshabiller complètement. Pour me maintenir en place et m’empêché de bougé, il a posé son couteau contre mon cou et ma menacée de me trancher la gorge si je continuais à me débattre. Il s’est avancé tout près de mon visage et a passé sa langue de mon front à mes lèvres avant de mordre ses dernières jusqu’au sang. Je pouvais alors sentir son haleine de tabac froid et d’anis, mon ventre se contracta et j’eus une terrible envie de vomir. Cela ne sembla pas le gêné et il a continué à me caresser, puis ses caresses sont devenus de plus en plus ambitieuses et violentes, ses mains rugueuses se sont fait un chemin dans ma culotte et sur mon sexe. J’ai eu beau tenté de me débattre, il maintenait toujours son couteau contre mon cou.

Ne pouvant plus se retenir, il a baissé son pantalon et il ma pris violement. Voyant que je ne le suppliais pas d’arrêter, il a pris son couteau pour me lacérer la peau sur les cuisses. L’odeur du sang et la peur dans mes yeux semblaient lui donner encore plus de plaisir. Les mouvements étaient de plus en plus intenses. Plus le temps passait et plus j’avais la nette impression qu’il allait finir par me tuer. J'avais terriblement mal, mes larmes coulaient en silence sur mes joues, tandis que ses râles étaient de plus en plus bruyants. La souffrance me paralyse tout le corps. J'ai envie de crier, mais la peur qu’il se déchaîne encore plus sur moi me retint de le faire. Après plusieurs très longues minutes, il atteint enfin la jouissance et se retira de mon corps. Il me fit un large sourire satisfait. Sans force, je roulai dans le sable afin d’attraper mes vêtements pour me couvrir, mais rapidement il me rattrapa et commença à me rudoyer avec des coups de pieds tout en m’insultant et me criant des obscénités.

Croyant que j’avais perdu conscience, il arrêta un moment les coups et se laissa tomber tout près de moi sur le sol. Je sentis alors la fumée de sa cigarette. Je fermai alors les yeux et pria silencieusement d’avoir la force pour m’enfuir et quitté cet endroit avant qu’il finisse par me tuer. J’attrapai tout doucement mes vêtements sur le sol et les serras dans ma main. Pendant que j’échafaudais dans ma tête un moyen de m’enfuir, je l’entendis se parler et rire à côté de moi. Je me moquais bien de ce qu’il racontait. Ma seule envie était de quitter cet endroit le plus rapidement possible. Je ne sais pas encore pas quelle force divine, j’ai réussi à me mettre sur pied ni comment j’ai trouvé la force de courir, mais je me souviens seulement que j’ai réussie à franchir la distance me séparant de chez moi en quelques minutes. Une fois la porte refermée et bien barrée, je me souviens que je me suis écroulée sur le sol. J’étais en sécurité. Je pouvais enfin laisser libre cours à mes larmes. Je suis probablement restée là pendant un long moment sans bouger. Ensuite, je me souviens m’être traînée avec l’énergie du désespoir dans la salle de bain. Je me suis glissée sous la douche. Je sentais le sang qui coulait de mes plaies sur les cuisses. Je me suis assise en boule dans le fond de ma baignoire et j’ai laissé l’eau tombée sur moi comme la pluie. J’espérais que cette eau puisse me laver de l’odeur de cet homme. Je me sentais sale et souiller. Je me souviens avoir attrapé le savon et m’être frottée avec vigueur pour enlever sur ma peau toutes les marques physiques et psychologiques de l'atrocité que je venais de traverser. Au bout d’un moment, l’eau devint glacée et je fermai le robinet. Mon corps n’était plus qu’une plaie béante. Je ne me souviens plus de ce qui est arrivé par la suite. Je sais seulement que le lendemain sans nouvelles de moi c’est Dexter qui a forcé ma porte et qui m’a conduite à l’hôpital.

***

Aujourd’hui, je sais que quoique je fasse, où que j'aille, je n'arriverai jamais à le fuir. J'ai compris que j'aurai toujours ce souvenir gravé en moi, cette odeur qui me colle à la peau. J'ai compris que ma vie était gâchée pour toujours.
J'ai compris que ce goût dans ma bouche ne partirait jamais, que, peu importe le nombre de fois que je me laverais les dents, peu importe les bouteilles de vodka bue en une nuit, je le garderais avec moi éternellement.

Comment effacer ce souvenir? Comment continuer à avancer si, à chaque seconde, je me retrouve avec ça dans la tête? Comment essayer d'aller bien quand tout me rappelle cette nuit-là?
En une heure à peine, il a détruit tout ce que j'étais. Il m'a volé ce que jamais personne ne pourra me rendre.

Même si Dexter ma convaincue de porter plainte et que des professionnel de ce type de crime veule me rencontrer rien ne changera ce qui est arrivé.

MAPYDEW
Revenir en haut Aller en bas
Astyn E. Monroe
Personnages principaux
Personnages principaux


Féminin Nombre de messages : 4045
Age : 33
Localisation : Robion
Date d'inscription : 24/07/2006

Biographie du personnage
Age et Surnom: 27 ans
Occupation: Professeur des écoles
Petit(e) Ami(e): Ethan James

MessageSujet: Re: Emma Morley → feat. Anne Hathaway    Mer 10 Oct - 23:13

HS totale : ta citation elle vient d'ou ??? j’arrête pas de chercher ou je l'ai vu ou entendu


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Padme
Personnages principaux
Personnages principaux


Féminin Nombre de messages : 6455
Age : 42
Date d'inscription : 22/07/2006

Biographie du personnage
Age et Surnom: 28 ans
Occupation: Journaliste, auteure et scénariste
Petit(e) Ami(e): Louis Connelly

MessageSujet: Re: Emma Morley → feat. Anne Hathaway    Mer 10 Oct - 23:14

Dans le film "L'amour et les autres drogues"


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Sometimes the things you want the most don’t happen and what you least expect happens. I don’t know - you meet thousands of people and none of them really touch you. And then you meet one person and your life is changed forever.@blackheart et autres crédits.
Revenir en haut Aller en bas
http://padme444.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emma Morley → feat. Anne Hathaway    Aujourd'hui à 6:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Emma Morley → feat. Anne Hathaway
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (f) maléfique de la belle au bois dormant feat anne hathaway ? contagious chemistry.
» Colère & Mauvais quart d'heure en Perspective {PV Ashley}
» Liam Amadeus Malefoy. Parce qu'il en fallait bien un!
» Rodolphus Lestrange ? Nightmares Personified
» Les scénarios d'une petite voleuse [2/2]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AAPLEMM :: RPG Heart of Dixie (2012-2013) :: Archives-
Sauter vers: